Qu’implique un prêt hypothécaire pour un particulier ?

Avoir en permanence sur soi les ressources financières suffisantes pour exécuter ses projets est un exercice bien difficile à réaliser. C’est pourquoi de nombreuses personnes sont amenées à emprunter de l’argent auprès des banques.

Parmi les emprunts les plus contractés, figure l’emprunt hypothécaire. Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ? Comment le contracte-t-on ? Quels sont ses avantages et inconvénients pour les demandeurs ?

C’est quoi un prêt hypothécaire ?

Pour comprendre le terme de « prêt hypothécaire », il faut au préalable savoir ce qu’est une hypothèque. Issu du mot grec « hypotheca » qui signifie « gage » ou « dépôt », l’hypothèque est une forme de garantie que doit présenter un emprunteur à son créancier. C’est donc une forme de crédit que l’on contracte après avoir mis en garantie un ou plusieurs biens. Dans le cas d’espèce, les biens les plus crédibles placés en gage sont les propriétés immobilières.

Comment contracter ce type de prêt ?

Pour obtenir un emprunt hypothécaire, deux conditions essentielles sont à remplir obligatoirement. La première qui est la plus importante est non négociable. Elle stipule que l’emprunteur doit disposer d’un patrimoine immobilier dont il peut prouver le droit de propriété. La deuxième qui est subsidiaire est relative au montant demandé. Elle exige que ce montant reste inférieur à la moitié de la valeur marchande du bien ou des biens mis en garantie au moment exact du lancement de la procédure.

Qu'implique un prêt hypothécaire pour un particulier ?

Il n’est donc nullement nécessaire pour l’emprunteur de présenter un rapport de solvabilité ou une garantie de stabilité financière. Toutefois, il est important de solliciter les services d’un notaire pour suivre le bon déroulement de la procédure, et par ricochet superviser la rédaction de l’acte d’hypothèque.

Les avantages du prêt hypothécaire.

Faire le choix d’un prêt hypothécaire comporte de nombreux avantages, parmi lesquels on peut citer :

  • Les crédits hypothécaires sont théoriquement des prêts à long terme dont la durée de remboursement peut aller jusqu’à 2, voir 3 décennies.
  • La possibilité d’emprunter des sommes d’argent très élevées pour réaliser les projets requérant la mobilisation de grandes sommes d’argent.
  • Une meilleure préservation de l’équilibre financier.
  • L’application par la banque d’un des meilleurs taux de remboursement.
  • Des avantages fiscaux non négligeables.
  • La possibilité de dépenser et investir l’argent emprunté dans le projet de son choix et non pas exclusivement dans celui accepté par les banques comme c’est le cas pour les emprunts classiques (crédits automobile, immobilier, équipement, et autres.)

Les risques encourus par l’emprunteur

Malgré les nombreux avantages qu’il peut avoir, le prêt hypothécaire comporte un risque important pour l’emprunteur. En effet, en cas de non remboursement de l’argent emprunté, la banque ou l’institution financière ayant octroyé le prêt, a le droit de saisir et de vendre le bien immobilier hypothéqué afin de récupérer son argent. Le risque de perdre son bien est donc réel pour le particulier qui a sollicité le crédit.

Contracter un prêt hypothécaire implique donc que le particulier qui est l’emprunteur doit faire preuve de discipline et de rigueur dans la gestion de cet argent. Il doit aussi faire l’effort de respecter ses engagements périodiques au risque de se voir déposséder définitivement de son précieux bien immobilier.